L’association « Des Vitraux pour Romilly »

L’association « Des Vitraux pour Romilly » a été créée le 16 décembre 2009. Son ambition est de permettre à l’église Saint-Martin à Romilly-sur-Seine (10) de retrouver des vitraux sur tous ces espaces vitrés. La rénovation des vitraux permettront de promouvoir l’attrait touristique de l’église et de la ville de Romilly-sur-Seine.

En mars 2011, un appel à concours a été lancé à tous ceux qui proposeraient une rénovation des vitraux en suivant le thème décidé par l’association : l’eau et la lumière.

C’est le 15 octobre 2011 que le projet initié par Joël Mône a été accepté.

L’association « Des Vitraux pour Romilly », créée en janvier 2010, a pour but de restaurer et de valoriser l’église Saint-Martin de Romilly-sur-Seine, notamment par la création de vitraux et de susciter une nouvelle attractivité culturelle et touristique, en situant la ville sur un axe Villenauxe-la-Grande/Troyes autour de la thématique des vitraux.

L’église de Romilly a besoin de vitraux et une création artistique a toujours été un facteur de développement économique.
Le thème choisi est l’eau et la lumière, principes de vie.

La création de vitraux pour l’église Saint-Martin concerne la commune de Romilly-sur-Seine propriétaire du bâtiment et le clergé affectataire, puisque cette église a été terminée en 1905, avant la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Cette création de vitraux pour l’église Saint-Martin de Romilly-sur-Seine, est rendue nécessaire par la médiocrité des verrières actuelles des baies et leur délabrement qui les rend dangereuses, également par la nécessité de protéger les orgues de la chaleur émanant du rayonnement solaire.

Les vitraux du chœur, de l’abside, des chapelles latérales et de la nef sont en relativement bon état. Ce sont des vitraux historiés réalisés au 19ème, provenant de l’ancienne église et des vitraux du 20ème siècle fabriqués pour la nouvelle église. De petites restaurations sont nécessaires et les protections extérieures sont à refaire, car en très mauvais état.

La proposition de vitraux concerne les deux grandes baies du transept (1ère tranche de travaux) et les 12 plus petites qui sont en hauteur, huit dans les transepts, deux dans le chœur, deux dans la nef (2ème tranche). Les grandes baies, orientées sud et nord, sont composées de 36 panneaux (9×4), plus les rosaces (environ 33 m2 chacune). Les douze petites sont composées de 9 panneaux (3×3), plus les rosaces (environ 11,3 m2 chacune).La surface est d’environ 200m² pour l’ensemble des quatorze baies.

La création des vitraux prendra en compte la vocation de l’église : lieu de culte catholique, où se rassemble la communauté chrétienne pour les célébrations eucharistiques, les baptêmes, mariages et funérailles et lieu qui accueille, également, des événements culturels et artistiques (concerts, expositions, conférences).

Claude MARTIN, Président

Ce diaporama nécessite JavaScript.